excursion

Destination incontournable

 


Djibouti

• Djibouti Ville 

Djibouti-Ville expose son quartier ancien, qui a gardé les charmes des constructions européennes du XIX siècle avec des influences orientales, africaines et coloniales. Vous pourrez aisément vous promener dans la célèbre Rue des Mouches grouillante, colorée et joyeuse en passant par la fameuse place Ménélik qui dessert les rues commerçantes du centre-ville. Les arcades offrent aux passants l’ombre propice à la flânerie pour découvrir les trésors de l’architecture telle que les persiennes et les façades en madrépore issu de la barrière de corail.

 

 

 
Djibouti

• Le Lac Abbé et ses paysages lunaires 

Le Lac Abbé se trouve à 186km de la Capitale dans la région de Dikhil. Le moment à ne pas manquer est le coucher du soleil sur le lac et le paysage lunaire. L’émerveillement continue le lendemain matin au lever du soleil devant cette immensité déchirée, un décor irréel, féerique et unique au monde s’offre à vous. Des cheminées calcaires s’élèvent vers le ciel et laissent échapper des fumerolles aux senteurs de soufre avec à leur pied des sources bouillonnantes qui s’agitent. La plus haute cheminée s’élève à 50m. Dans ce décor fantastique et lunaire, vous découvrez également des flamants roses et des troupeaux de caprins venus brouter l’herbe grasse du bord du lac accompagnés de femmes tressant leur panier en marchant.

 

 

 
Djibouti

• La banquise de sel du Lac Assal 

Le Lac Assal vous emmène à 156 m au dessous du niveau de la mer. Ce qui fait de lui le point le plus bas du contient africain et le troisième du monde. Sa banquise de sel nous offre un spectacle inoubliable de blanc éclatant contrasté avec le décor minéral sombre des alentours. Plusieurs sources d’eau chaude complètent ce cadre magique. Pour compléter l’aventure , il est possible d’effectuer une randonnée avec les caravanes de dormadaires qui vous permet de vivre la véritable expérience traditionnelle des nomades afars.

 

 

Djibouti

• La zone volcanique du Goubet 

Le Goubet est avant tout un panorama à 360° qui est le Golf de Tadjourah. Au milieu des champs de lave, vous traversez la chaine des anciens volcans avec l’Ardoukouba dont l’éruption de 1978 a marqué les mémoires. Vous pouvez vous arrêter dans la zone des volcans et découvrir la faille du Goubet qui élargit de 2cm par an la plaque Africaine de la plaque arabique. Autre paysage époustouflant, celui du fond du Goubet où trônent fièrement deux îlots, rapés et bombés en forme de dôme au milieu d’une mosaïque de bleu parfois intense parfois turquoise. Dans ce contraste de couleurs vient s’ajouter le noir de la lave qui s’échoue dans les eaux chaudes du golfe .

 

Djibouti

 

• Les montagnes des Monts Goda  

A 1700m d’altitude dans la region de Tadjourah plus precisement sur le Mont Goda s’étend la Forêt du Day qui est une forêt primaire. La flore est présente par sa diversite colorée et parfumée, les oiseaux et les insectes qui l’habitent, forment une faune intéressante et chantante. Ici, vous passez la nuit dans l’habitat traditionnel du campement touristique où la fraicheur sera au rendez-vous. On desends de 1700m à 1000m d’altitude toujours sur le Mont Goda. Passage obligé par Randa, village verdoyant situé sur un plateau entouré de plusieurs montagnes atypiques érodées par le vent et les pluies. Par la suite, c’est gràce à la découverte des petits villages artisanales de Dittilou et Bankoualeh que vous appréciez les sensations fortes offertes par les trajets en 4/4 sur les pistes caillouteuses. Vous pouvez goûter au charme des promenades dans les canyons ou dans les jardins communautaires avec des pauses à la fraîcheur d’une cascade ou d’un palmier.

 

Djibouti

• Tadjourah, la ville blanche 

La Ville Blanche aux Sept Mosquées,Tadjourah située en bordure du Golf du même nom vous accueille comme elle a accueilli de grands écrivains, journalistes et aventuriers tels que Arthur Rimbaud , Henri Monfreid , Albert Londres ou Joseph Kessel qui ont séjourné dans cette ville sans oublier l’académicien Jean-Francois Deniau. Le charme du lieu est indéniable de par son histoire en tant que siège du sultanat afar mais aussi de par ses petites ruelles qui vous mènent au bord de mer.

 

 

Djibouti

 

 

• Obock, première capitale coloniale et les mangroves de Godoria 

Obock se trouve à une heure de retour de Tadjourah. Ville historique, elle est située à l’entrée de la Mer Rouge près du détroit de Bab Al Mandab qui sépare l’Afrique de l’Arabie. Elle est située non loin des îles des sept frères et des terres des Monts Mabla. Cette ville immortalise les récits d’aventures décrits par Henri de Monfreid. Obock, première capitale de Djibouti à l’époque coloniale est alors redevenue une petite bourgade tranquille, éloignée de la capitale et qui a survécu grâce à la pêche et à l’élevage traditionnel de son arrière pays. Après la traversée de la ville , vous attend le majestueux Ras Bir, le phare le plus haut de l’Afrique de l’est qui vous offre une vue imprenable par temps clair sur les côtes Yéménites. Après quelques minutes de pistes sur un sable craquelé et brûlant où se déplacent de nombreuses gazelles, vous découvrez la fameuse mangrove de Godoria sûrement la plus belle du pays avec ses canaux verdoyants où se développe une multitude d’oiseaux divers et variés. Vous pouvez pénétrer les canaux en laissant le bleu de la mer pour le vert des plalétuviers qui forment une décoration sur l’eau surprenante.

 

 

Djibouti

• Les îles Moucha et Maskali 

A ¾ d’heures de la capitale se trouvent les Iles Moucha et Maskali bordées par des plages de sables blancs, ainsi que par des mangroves dans lesquelles foisonnent toutes sortes d’oiseaux nichés au milieu des beaux palétuviers. La faune et la flore des îles sont de véritables joyaux de la Mer Rouge.

 

 

 

 

Djibouti

• La plage des sables blancs et ses fonds marins 

A 5km de la ville, vous allez pouvoir vous relaxer aux Sables Blancs. Après une piste agréable, du haut de la falaise de roche noire, la surprise est au rendez-vous....un petit joyaux aux couleurs de l’eau émeraude et turquoise qui borde une plage de sables blancs immaculé. La vue est une fois de plus mémorable ici où le temps vient s’arrêter pour vous offrir un moment priviligié. Le Village Vacances des Sables Blancs vous offre un accueil confortable et chaleureux côté hôtel ou côté paillotes. Ses fonds marins parasidiaques vous attendent, et avec un simple masque et tuba, vous découvrez les coraux multicolores et le tombant offrant une diversité marine étonnante et colorée digne des grands sites de plongée. Son étendue de sable fin et son coucher de soleil sur le Mont Goda en font un lieu propice au repos et à la détente. La plage des Sables Blancs est un lieu incontournable à visiter lors de votre périple.

 

Djibouti

• Le majestueux requin-baleine 

D’octobre à mi-février, les requins-baleines attirés par la grande concentration de plancton sont visibles dans le Golfe de Tadjourah. C’est l’occasion pour les nageurs passionnés de s’approcher doucement et d’observer ce majestueux mammifère.

 

 

 

 


Djibouti

• Les gravures rupestres d’Abourma 

Si vous souhaitez faire un saut dans la préhistoire, en trois heures de piste de Tadjourah, nous découvrons Abourma. Etendu sur 3km, ce site exceptionnel présente des gravures rupestres datant d’environ 900 av J.C. Elles mettent en scene, la vie quotidienne et pastorale des peuplades guerrières de l’époque , ainsi que celles des animaux sauvages que l’on ne trouve plus aujourd’hui dans la région tels que les éléphants et les girafes. C’est un véritable livre ouvert sur l’histoire.

 

 

 

Djibouti

• La dépression des Allols 

Au Nord du Lac Assal, une autre dépression impressionnante, le Hara Alol et Saku Allol, qui présentent des étendues de verdure surprenantes parsemées de palmiers doum, de nombreuses sources d’eau chaude et de petits marécages. Cette zone est approvisonnée en eau de mer par des fractures souterraines. Le panel de couleurs ne laisse pas indiffrent.